À propos

Noubalòtcha : n. m. mot-valise formé de nouba, un style musical arabo-andalou, mais aussi la fanfare et la fête, et de balòcha, le bal populaire gascon.

Noubalòtcha est un duo de chanson toulousaine festive, engagée et métissée, en occitan (gascon et languedocien), en français et en arabe. Composé de Primaël Montgauzí (chant, guitare, piano, accordéon) et de Chokri Trabelsi (chant, oud, ensemble rythmique), leurs compositions originales se mèlent aux airs de la tradition populaire occitane et orientale afin de nous faire voyager, danser et vibrer entre Tolosa et Tunis.

Les styles d’influence croisent rumba gitane, chanson orientale et chanson française. Ce style chantant et dansant, que l’on aime à nommer occitanoriental, se veut une véritable passerelle culturelle, un espace de convivéncia.

Les membres :

Primaël : auteur-compositeur-interprète originaire d’Auch (Gascogne), Primaël Montgauzí écrit en français et en gascon, compose et joue ses chansons en s’accompagnant de la guitare, du piano et de l’accordéon. Après avoir fait ses débuts artistiques dans les cafés toulousains, et après avoir été médaillé par l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse en « chanson poétique » (juin 2016) et lauréat du concours de chanson d’auteur de Benicarlò avec déjà la collaboration de Chokri Trabelsi (mai 2016), il crée avec ce dernier en 2017 le duo Noubalòtcha.

Chokri : originaire de Djerba (Tunisie), Chokri Trabelsi est un artiste ouvert sur le monde. Il commence son aventure musicale avec la trompette, qu’il pratique depuis l’âge de 8 ans. Il voyage d’un instrument à l’autre, du oud à la guitare en passant par les percussions. Chanteur, il dispose d’un répertoire très large allant du Maghreb au Moyen-Orient. Il participe à plusieurs formations et ensembles musicaux en France et en Tunisie, dont l’orchestre Toulousain Maghrecumbia, une rencontre entre musiques du Maghreb et d’Amérique Latine.

Installé depuis plusieurs années à Toulouse, il accompagne Primaël Montgauzí depuis 2016. C’est alors qu’ils décident de mélanger leurs talents pour créer La Noubalòtcha en ce début 2017, dans laquelle il chante, arrange, et joue du oud, de la guitare et des percussions.